Tchou tchou… prenez le train!

Non seulement c’est écolo mais en plus vous pouvez lire pendant le trajet plutôt que de pester sur le gars de derrière qui fait une queue de poisson! Bon, okay, mais en fait ce n’est pas de ce train-là que je veux parler ;-)

Le train Petite Enfance Parentalité est une initiative de l’association Ensemble pour l’Education de la Petite Enfance. Il s’agit d’un véritable train qui s’arrêtera en gare de 14 villes françaises pour présenter multiples conférences, débats et animations sur le sujet de la petite enfance.

Les sujets de conférences diffèrent selon les villes et il faut s’inscrire à l’avance — mais c’est COMPLÈTEMENT GRATUIT. On y aborde notamment la parentalité positive (ou douce) sous plusieurs aspects: pourquoi c’est plus efficace pour la construction du cerveau de l’enfant qu’une éducation « traditionnelle » (je n’aime pas ce mot, qui connote les traditions alors qu’avoir des traditions et des rituels est très important dans la construction d’une famille — je préfère parler de « pédagogie noire » comme le disait Alice Miller), comment faire pour laisser les VEO derrière nous, comment gérer au mieux les émotions de nos enfants, etc. Mais d’autres thèmes seront présentés, tels que les enfants « accros » au numérique, la santé bucco-dentaire, comment jouer avec son enfant, les enfants acteurs de la protection de l’environnement…
Le programme complet de chaque ville est disponible ici.

Pourquoi c’est intéressant?
* Parce qu’il y a aujourd’hui beaucoup de nouvelles découvertes concernant le fonctionnement du cerveau de l’enfant, et que ça peut être difficile de tout emmagasiner à moins de s’abreuver de livres de neuro-sciences.
* Parce qu’il y a de plus en plus de parents qui souhaitent renoncer aux violences éducatives ordinaires, mais qui n’ont aucune idée de comment faire sans la fessé, les punitions, la culpabilisation, les petites phrases assassines, la comparaison avec les frères et soeurs pour « motiver », et j’en passe. Pour beaucoup, ce type de conférence sera bien plus « mangeable » et concret que de lire des ouvrages de référence (pour lesquels ils n’ont souvent pas le temps, entre boulot, maison, et dodo).
* Parce que s’informer et s’éduquer, c’est le premier pas vers un changement positif. Si on garde les yeux fermés, si l’on a pas tous les éléments en main, comment arriver à une déduction logique et instruite?
* Parce que les enfants sont l’avenir, et qu’en tant que parents nous leur devons d’être à jour quant aux meilleures pratiques possibles.

Ce qui est génial, c’est que certaines conférences sur la parentalité positive et la communication non-violente sont déjà complètes! Hé oui, ça veut dire que l’intérêt est élevé, et qu’on avance un peu!

Le train reviendra à Paris le 20 novembre pour la journée internationale des Droits de l’Enfant, journée durant laquelle les thèmes seront essentiellement axés sur une enfance sans violences. Bravo à l’association qui a pris cette initiative, merci aux professionnels qui la soutiennent en intervenant au sein des conférences. Je regrette d’être à un océan de distance et de ne pouvoir m’y rendre… mais on est jamais trop loin pour souligner ce type d’action absolument fantastique!

Retrouvez ici le petit encart qui a été fait à ce sujet dans la Maison des Maternelles.