Cinq livres: édition couleurs et formes

Quand je vivais en Afrique, j’étais la seule prof de français de l’école internationale où j’enseignais. C’est souvent comme ça, pour les postes à l’étranger: on ne s’occupe pas trop des langues étrangères. En général, c’est un local qui est embauché, souvent sans aucune formation de prof. Le gars avant moi a démissionné au bout de 4 ou 5 semaines, n’en pouvant plus de devoir faire 6 niveaux différents et de ne pas avoir d’heure de libre pour la préparation. De plus, les élèves avaient l’habitude que l’heure de français soit tellement peu importante et mal organisée que c’était le zoo.

Je le comprends : je n’ai pas exactement vécu de jolis moments de carrière là-bas, même s’il y a eu quelques exceptions. Je ne suis pas du tout formée à la maternelle et la primaire, mais ça faisait partie de mon boulot. J’ai un peu appris sur le tas, demandant conseil à droite à gauche et me servant pas mal de livres pour enfant.

Évidemment, je n’avais pas accès aux ressources que j’aie ici, mais on avait quand même internet et une imprimante qui fonctionnait parfois (le sable du désert se met partout, tout tombe en panne très vite). J’ai fait beaucoup de trucs basiques avec mes petits élèves, notamment les couleurs et les formes. J’aurais beaucoup aimé avoir comme supports ces livres que nous avons pour le citron!

couleurs et formes

 

Mouse Paint, Ellen Stoll Walsh – 30 pages 

mouse paint
Trois souris blanches sautent dans des pots de peinture rouge, jaune, et bleue, et commencent à former de nouvelles couleurs. Ce livre permet d’apprendre quelles sont les couleurs primaires, et comment sont crées les couleurs complémentaires. Les dessins sont simples et permettent de rester focalisé sur l’apprentissage. Dur de ne pas avoir envie d’essayer ces mélanges après la lecture!

 

en anglais
en français


Sophie la girafe Colors, Dawn Sirett – 14 pages

sophie colors
Sophie et ses amies t’aident à apprendre les couleurs! À chaque double page, une question: de quelle couleur est un certain objet, derrière lequel se cache l’un des amis de Sophie. Il faut soulever le volet pour avoir la réponse. On en apprend aussi un peu plus sur les amis de la girafe à chaque fois. À la fin, il y a une double page qui récapitule les 6 couleurs présentées.

 

 

en anglais
en français


Batman Shapes, Ben Bird et Ethen Beavers – 18 pages

batmanPour les fans de Batman, mais sans la violence et le côté tragique qui va avec. L’homme chauve-souris guide les lecteurs dans quelques actions héroïques tout en présentant les formes… et même la chauve-souris qui forme son logo! Batman encourage aussi, au fil des pages, à chercher les formes qui se cachent dans le livre. À la fin, il y a un récapitulatif. Les dessins sont réalisés par un artiste qui travaille pour Marvel et DC Comics. Il n’existe pas en français mais il est simple et peut être utilisé pour apprendre du vocabulaire anglais.

en anglais


La ronde des animaux, Karine Tournade – 14 pages 

la ronde des animauxLe petit Thomas explique à sa maman qu’il a vu des animaux aux couleurs étranges. Un éléphant vert ou des girafe bleues, par exemple. Sa mère ne le croit pas, et lui répète que c’est impossible… jusqu’à ce qu’elle découvre que Thomas parle du carrousel du coin! Le livre permet aussi d’apprendre ou de renforcer les chiffres jusqu’à 5. C’est un livre non-cartonné, donc difficile à lire avec un petit de l’âge d’Oscar par exemple, car il veut que ce soit lui qui tourne les pages. Il n’existe pas en anglais.

 

en français


Le Petit Chaperon Caméléon, Brigitte Tranier – 32 pages 

chaperon caméléon
Le petit chaperon rouge en a assez de ne pas pouvoir se promener dans les bois, à cause du loup. Elle a alors l’idée d’échanger ses vêtements avec divers personnages de contes, espérant ainsi passer inaperçue. Le loup sera-t-il dupe?
Les dessins sont très jolis, mais le texte est un peu long pour un enfant en âge d’apprendre les couleurs. Le livre n’existe pas en version cartonnée. Introuvable en anglais.

 

en français

 

 

Ma cuisine blanche

J’en rêvais, le Viking l’a fait.

Pour changer un peu des articles sur les trucs de bébé et ma grossesse, je vous présente ma cuisine.

La voici telle qu’elle était quand on a acheté la petite maison:

IMG_4151

Ça c’est quelques temps après, évidemment. On a pas pris possession des lieux avec la radio, le torchon, et le liquide vaisselle. Mais pour vous dire, c’était d’un brun moche et vieux. Les meubles d’origine, quoi.
Certes, le mot « d’origine », on kiffe quand on parle d’un parquet dans une maison du début du 19ème siècle. Pas quand il s’agit d’une cuisine de 1982 dont les portes ont des chevilles rouillées. Quelques unes étaient un poil bringuebalantes, on voit d’ailleurs le tiroir tout à gauche qui ne ferme pas correctement.

Et non, vous ne rêvez pas, l’interrupteur est bien monté de biais: je pense que le mec qui a fait l’électricité ici était bourré, on n’a pas un seul interrupteur droit. À replacer l’été prochain, quand on mettra du carrelage et qu’on changera le plan de travail.

Le Viking ayant besoin d’un projet pour parer à l’impatience de l’attente de son fils, il s’est dit que cet été était un été tout à fait acceptable pour refaire cette cuisine. En blanc, donc, parce que j’ai toujours voulu d’une cuisine blanche.

IMG_4692

Il a commencé par démonter les portes et puis les a poncées à l’extérieur. Moi j’ai vidé les placards, ce qui m’a permis de faire du tri. Tiens, un sachet de cookies durs comme des cailloux, haha.

IMG_4707

Je me suis ensuite cachée à l’étage avec le chat pendant que le Viking ponçait les meubles dans la cuisine, et posait une couche de primer. Nous avons acheté du primer super-attachant chez Sherwin-Williams.
En général, le Viking aime trainer à Home Depot, mais pour des trucs un peu plus avancés, on s’est rendu compte qu’ils ne savent rien. De plus, à chaque fois que j’y suis allée pour parler peinture et que je voulais un produit zéro COV, je me faisais remballer à coup de « mais ça ne va jamais tenir, Madame ».
On a vécu quelques jours avec le primer (ça sèche blanc un peu transparent) avant d’aller récupérer un gallon de peinture Cotton White, toujours chez Sherwin-Williams. Et personne ne s’est moqué quand on a pris le zéro COV!

IMG_4715

Il a ensuite peint la structure, en y mettant deux couches. Puis, à l’extérieur, il a peint les portes une par une. Deux couches pour ce qui sera visible, une seule pour le dedans de chaque porte.
On a décidé de ne pas faire l’intérieur des meubles cet été car on est des gros fainéants.
Pendant ce temps, parce que tout était empilé sur et sous la table de la cuisine (qu’on avait déplacée dans le salon) et qu’on mangeait sur la table de jardin (qu’on avait installée dans la cuisine), on se servait de vaisselle en carton.

IMG_4718

Le Viking a ensuite installé les nouvelles poignées et chevilles sur les portes. Un peu de galère, il faut bien mesurer le tout pour que ça soit symétrique et à niveau. Mais pas aussi difficile que de devoir remonter la porte: on a choisi un type de cheville différent de ce qui était précédemment installé, et ça demandait un peu plus de précision. Il a fallu faire quelques ajustements. On a encore deux ou trois portes qui ne ferment pas complètement, qu’il va falloir modifier.

cuisine blanche

Et voilà le résultat!

IMG_4771

 

La chambre du citron

Ce matin, mes élèves me demandaient comment ça va (ils sont gentils!), si j’avais hâte d’être en vacances (non non je voudrais bosser jusqu’à arriver au stade de baleine) et si j’étais excitée à l’idée d’avoir bientôt le citron dans mes bras. Je leur ai alors parlé de mes insomnies légendaires, ce à quoi ils ont suggéré que je n’ai qu’à tout simplement me lever à 4h du mat’ et « faire des trucs ».  Ils ont rapidement enchainé sur les deux grandes questions récurrentes depuis l’annonce de ma grossesse (j’en déduis donc que mon temps passé dans les bras de Morphée ne les intéresse point) :
1. Madame, pouvez-vous s’il vous plait nous dire le prénom du bébé avant les vacances?
2. Est-ce que vous avez fini de faire sa chambre, et comment est-elle?

Comme à chaque fois, je leur dis que c’est secret, qu’ils n’ont qu’à m’envoyer un e-mail en juillet et que je leur répondrai avec plaisir. J’y joindrai même une photo! (y’a une élève qui a dit qu’elle s’en fichait de la photo, elle voulait juste savoir le nom…)

Quid de la chambre, alors? 
C’est en cours! On a pas choisi de thème spécifique, tout simplement parce que les décorations pour chambre d’enfant sont horriblement chères et qu’on préfère investir dans des trucs dont on a réellement besoin. J’ai longtemps hésité entre viking ou citron, j’ai épinglé un max de trucs sur Pinterest, puis je me suis rendue compte que niveau budget, ça n’allait pas le faire. Pendant mon congé maternité (6 mois, non payés) il va bien falloir qu’on continue de manger! Si on regarde un peu Pinterest, Instagram et des blogs « connus », c’est facile de se prendre au jeu de la chambre parfaite: on devient vite fou avec les réseaux sociaux et l’apparent sens de perfection qui en découle.
Du coup, on fait dans le coloré et mignon, mais on reste minimalistes.

Voilà ce que ça donne au 14 juin:
Vue d’ensemble de la chambre (je me tiens dans un coin de la pièce pour faire la photo; à ma gauche j’ai la fenêtre et à ma droite un mur de placards encastrés)IMG_4564
Le lit à barreaux vient d’Ikea. Le matelas est en cours d’acheminement, nous l’avons choisi chez Colgate, le spécialiste du matelas bébé américain.

IMG_4574
À Ikea, nous avions aussi pris ces 3 affiches, notamment parce qu’il y avait un citron dedans. On les a fixées au mur tout simplement avec des punaises transparentes. Peut-être plus tard, on essaiera de les faire encadrer (ça coute un rein).

IMG_4554Nous avons recyclé mon bureau en table à langer, avec un matelas à langer basique qui est vissé au bureau à l’arrière. La guirlande en feutrine de baleines nous a été donnée par le frère du Viking et sa femme. Je suis pas trop fan des deux crochets blancs, donc ils vont surement disparaitre au profit de quelque chose de plus esthétique.
Dans le tiroir, j’ai mis des lavettes en coton pour le change et mes coussinets d’allaitement.

IMG_4577Tout récemment, j’ai trouvé ce petit panier en plastique (c’est pour ça qu’il ne figure pas sur la première photo) où j’ai pour le moment mis le liniment et un truc d’huiles essentielles « allaitement harmonieux ». C’est ambiance gros nénés chez moi, mais ça ne garantit pas une grosse quantité de lait, du coup j’ai pris ça sur http://www.mondebio.com, au cas où.

On va mettre une photo de nous dans ce cadre jaune (je vous rassure, on va enlever la trace du prix qui est dans le coin!). On a aussi trouvé une petite poubelle turquoise et une lampe colorée sur pied.

IMG_4555Il faut qu’on installe les pare-soleils dans ma voiture (pour le moment, le citron sera transporté essentiellement dans ma voiture parce que c’est un bateau elle est nettement plus grande que celle du Viking). Cet énorme sac Eastpak, c’est ce qu’on a choisi comme sac à langer.
Je l’ai fait venir du Royaume-Uni car, croyez-le, Eastpak ne fait pas de marché direct avec les US, et je n’ai pas trouvé de revendeur! Oui je sais, cette nouvelle est un choc pour tous ceux qui étaient au lycée avec moi…
On va y ajouter un patch thermo-collant en citron ;-)
Le sac passe autant pour le père que pour la mère, ça nous sauve le dos, et surtout ça va permettre d’héberger tout notre attirail: en effet, on utilise des couches lavables, qui, en taille définitive, sont nettement plus volumineuses que des couches classiques.

Au dessus de la commode, nous avons mis un cube avec quelques peluches et doudous, et deux livres en anglais. Ce truc de Batman, et The Velveteen Rabbit (le livre le plus triste du monde!), qui m’a été offert par des collègues.

Passons maintenant au contenu de la commode! 
(On a rien mis pour le citron dans les placards, tout bêtement parce que … c’est le boxon! On y stocke des valises, des caisses, des trucs en attente d’être peints, etc.)

IMG_4558
Dans le premier tiroir il y a des bonnets, des chaussettes, des moufles anti-griffures, des bavoirs et deux tétines (conseillées par une amie en cas d’urgence de succion en pleine nuit!).

IMG_4559
En dessous, il y a des vêtements allant de 0 à 3 mois. Bodies, pyjamas, pantalons, gilets, tenues « tout en un », c’est un tiroir tellement profond que tout ce qu’il possède pour ses 3 premiers mois y rentre! J’ai tout lavé ce week-end et j’ai fini par ranger différemment, non pas par taille mais par type de vêtement.
(–> depuis que la photo a été prise, nous avons reçu des tenues en cadeau de la part de l’école du Viking, et ça y passe aussi!)

IMG_4561
Dans le tiroir du milieu, j’ai mis les couches. On a 24 couches taille nouveau-né, celles que nous avons louées, et nous avons pour le moment 4 couches taille définitive. Elles sont évolutives et suivent l’enfant de 5 kilos (je pense qu’elles font un très gros fessier à ce poids, haha) jusqu’à ses 3 ans. On a donc décidé que pour cette taille, nous ne voulions pas louer mais acheter. Les 4 ici présentes, encore emballées, sont un cadeau du frère du Viking et de sa femme.
Le machin à motif renard est un sac de transport pour stocker les couches lavables souillées. Il y a aussi un tout petit sac pour les lingettes lavables, et un très grand qui nous servira de « poubelle » à couche à la maison, qu’on va accrocher au mur près de la table à langer. Ils se lavent en même temps qu’on lave les couches ou lavettes.

IMG_4560 Dans l’avant-dernier tiroir, j’ai rangé pour le moment nos trois couvertures en mousseline  de coton (idéales pour l’été, pour faire pare-soleil ou pare-moustique, pour mettre au dessus de la coque de transport ou poussette, pour mettre son bébé sur le ventre si on est pas chez soi, etc.) et une couverture en coton plus épaisse. Vous avez pu voir des bavoirs assortis tout en haut.

IMG_4562
Pour finir, les vêtements en taille 6 ou 12 mois ont trouvé place dans le dernier tiroir, avec les draps-housse (blancs), trois turbulettes spécial été, un torchon citron que j’ai trouvé dans une boulangerie, et une écharpe de portage Moby donnée par ma belle-soeur (l’énorme truc bleu qui dépasse à droite). Elle l’avait très bien pliée, mais je l’ai dépliée pour essayer de voir comment ça se met… sauf que je n’ai ni compris comment ça se met, ni comment la replier, haha. C’est un très long pan de tissus qui varie très peu en largeur. Il faudrait que je la teste avec une poupée!
J’ai pas encore décidé ce que je vais faire avec le torchon — probablement le passer à la mère du Viking, qui tricote, coud et fait des couvertures personnalisées.

Quant au prénom, alors … 
Nous avons acheté une lettre en bois pour l’initiale de son prénom, que nous allons mettre sur la porte. J’ai fait exprès de ne pas la montrer en photo, mais je vous donne un indice: son prénom commence avec l’initiale du prénom d’un de mes grand-pères (c’est un hasard).
L’un étant Othon et l’autre Henri, ça peut vous faire travailler le cerveau pour les 5 semaines à venir!

PS: si vous devinez, nous ne vous dirons pas que vous l’avez trouvé :-p 
PS 2 : les deux/trois personnes sur qui nous l’avons « testé » sont priées de ne pas frimer, haha 

 

Mignonneries pour le citron – volume 1

Je suis en phase de préparation du nid, mais à fond!
J’ai envie que tout soit là, que tout soit fini, et que tout soit propre. Et j’ai constamment peur d’oublier quelque chose: la baignoire? Pas encore achetée! Me faut-il une couverture d’allaitement (pour cacher mes attributs et éviter à un pudibond de venir me parler pour me dire que je devrais mieux allaiter aux chiottes… oui, nous sommes en Amérique, un pays très peu à l’aise avec son corps)? Est-ce que j’ai besoin d’un pee-pee teepee?

Bref, je fais des listes, j’ajoute et j’enlève des trucs, je cherche pendant des heures quel serait le meilleur matelas pendant que le Viking lit tous les avis possibles sur la poussette de course Thule Glide et hésite avec la Bob Sport Utility.

J’ai hâte à la fin de l’année scolaire, parce-que si tout va bien, nous aurons encore un mois pour nous préparer à l’arriver du citron. Le lit est monté et les couches taille nouveau-né sont louées et devraient arriver aux alentours du 15 juin, deux bonnes choses de faites, mais il reste encore beaucoup d’autres trucs à prévoir.
Et puis, vacances riment avec la possibilité de dormir un peu la journée, vu que je ne dors pas la nuit!

En revanche, ce qui ne m’inquiète pas trop, c’est le rayon vêtements: entre ma cousine qui nous a envoyé un Levi’s pour enfant trop chou et des autres membres de ma famille qui ont acheté beaucoup d’articles dans différentes tailles, le citron sera bien habillé!
Ni le Viking ni moi ne nous habillons en couleurs criardes, donc on a pas prévu de mettre le citron dans des choses qui font mal aux yeux. Un bébé mignon, oui, mais un bébé multicolore, c’est pas pour nous! On aime le neutre.
Voici quelques fringues trop jolis qu’on lui a choisi nous-mêmes:
(attention photos avec fond moquette, haha)

IMG_4420IMG_4421IMG_4422
Ces petits trucs viennent de chez H&M bébé (il y a d’autres pantalons unis que nous avons achetés). Saviez-vous que j’étais une grande fan de tout ce qui a des étoiles, et que le Viking est un inconditionnel de Batman?
Pour ce bébé qui va naître en été, nous avons choisi uniquement du 100% coton. Il fait chaud dans le Vermont à cette période de l’année, et comme il faudra certainement lui empiler les couches jusqu’à ce qu’il puisse réguler sa température lui-même, on veut qu’il soit à l’aise.
J’ai très envie de lui mettre la combi à étoile pour la sortie de la maternité, alors j’ai pris du 0-3 mois (après ça, je la mettrai dans un cadre et je la regarderai tout le temps en passant devant et en disant « mon bébé » jusqu’à ce qu’il parte à la fac… non je déconne! ou pas…), mais pour l’ensemble super-héros, j’ai choisi du 3-6, en espérant qu’il le porte un peu plus longtemps.

IMG_4423IMG_4424IMG_4425IMG_4426J’ai pris du 3-6 mois pour ces pyjamas 100% coton également, qui viennent de The Children’s Place. Celui avec les escargots, bah, c’est pour lui rappeler ses origines :-)
Celui avec les abeilles était en soldes: je le trouve mignon mais il est à ma limite du truc à motif. Heureusement que le fond est blanc sinon c’était déjà trop pour moi!
Et le rayé, je l’adore pour son motif « je vais chez mamie » car on le sait tous: si les parents disent non, on essaie de voir si ça ne pourrait pas passer avec les grand-parents, héhé.