Consolation

Ce n’est pas un jour franchement folichon.
C’est l’anniversaire de l’élection de vous-savez-qui… et le contexte politique de ce pays est peu reluisant.

IMG_9187
et encore, je pense qu’il s’agit d’une insulte envers cette peluche!

L’an dernier, le lendemain de l’élection, c’est la boule au ventre que je me suis levée pour n’avoir que confirmation de ce que je redoutais tant. Le Viking est parti au travail en me laissant en larmes — il n’y avait franchement rien à faire pour me consoler et ses élèves avaient beaucoup plus besoin de lui face à cette nouvelle que moi. J’ai écrit ce truc, qui est toujours d’actualité, puis j’ai continué de croiser les doigts en espérant du mieux. Le mieux n’est pas arrivé, d’ailleurs on ne voit toujours pas la lumière au bout du tunnel et les dégâts sont tels qu’ils vont avoir un impact long et durable sur les citoyens de ce pays.

Concrètement, à part contribuer au niveau associatif et organisationnel, je ne peux pas faire grand-chose: je ne suis pas citoyenne, je ne vote pas. Les élections des gouverneurs se déroulent en ce moment-même et il faut espérer que les Démocrates reviennent en force sur le devant de la scène, comme c’est déjà le cas depuis hier en Virginie et dans le New Jersey.

Alors je me console en me disant que rien ne nous retient ici de force, qu’il nous suffirait d’une opportunité professionnelle, tant pour le Viking que pour moi, pour aller voir ailleurs. Au moins le temps que les choses s’apaisent. Ce n’est pas mon pays, ça ne l’a jamais été, et il ne représente en rien les valeurs que le Viking et moi cherchons à inculquer au citron.

Et je me fais un latte d’automne, parce que tout ce qu’il me reste, c’est la beauté du Vermont en cette période de l’année, et qu’elle n’est jamais mieux accompagnée que par une délicieuse boisson caféinée.

IMG_9190

Il vous faudra alors:
— du lait ou du jus végétal (environ 3/4 de votre tasse préférée)
— un peu de sucre ou d’agent sucrant, selon votre goût (j’ai mis une demi cuiller)
— de la cannelle en poudre
— de la cardamome en poudre
— de la noix de muscade en poudre
— des clous de girofle en poudre

Je fais couler une tasse de « Café Forte » dans notre bar à café Ninja (c’est l’équivalent d’un expresso allongé). Je chauffe juste la quantité de lait nécessaire, puis sur le feu j’ajoute mon petit peu de sucre et mes épices (quantités au pif) et je fouette le tout.

IMG_9193

Une fois le lait épicé prêt, j’y verse mon café (ma machine me donne le double de ce dont j’ai besoin, je n’ai pas tout utilisé). Bien sûr, ça ferait beaucoup plus joli avec de la mousse de lait au dessus mais j’avais la flemme j’étais impatiente de le déguster!

IMG_9195

 

Franconia Notch, un an plus tard

L’an dernier, c’était hardis et impatients qu’on avait emmené le citron, alors âgé de 6 semaines, faire un tour à Franconia Notch. On caressait l’espoir de voir des décors d’automne tant la chaleur de l’été nous avait pesé mais on avait fait chou blanc, il était beaucoup trop tôt dans la saison!

Cette année, on a refait la même sortie, sauf que c’était vachement mieux parce que:
1. on est plus avec un nouveau-né mais avec un petit garçon de presque 15 mois, donc nous avions dormi la vieille (et tous les autres jours avant ça!) et nous pouvions lui montrer des trucs
2. je rentre dans des pantalons donc je ne me suis pas gelé les miches en plein coeur des montagnes blanches en jupe longue de grossesse
3. notre enfant mange de la nourriture solide et a, à peu de choses près, les horaires d’une personne lambda —> on peut déjeuner au restaurant et il fait sa sieste sur le trajet du retour
4. on ne s’est pas pointé trop tôt!

Pour le trajet, il s’agit d’une route scénique d’1h30, un vrai plaisir visuel même si le temps était couvert.


Nous avons ensuite trouvé un point de vue à couper le souffle.

IMG_3429
je ne connais pas cette personne, mais je trouve qu’elle fait bien sur la photo :D

IMG_3428IMG_8865

Immédiatement à l’entrée du pont où se trouve ce point de vue, il y a un sentier de randonnée que nous avons alors pris. Nous avons marché un moment puis nous nous sommes arrêtés dans une petite clairière pour que le citron puisse se dégourdir les jambes.

IMG_3438IMG_3440IMG_3441IMG_3455IMG_3469IMG_3473IMG_8882IMG_8883IMG_8884IMG_8872

Nous avons repris la voiture pour aller autour de Echo Lake, le petit lac avec sa mini-plage qu’on voit également sur l’article de l’an dernier.

Le citron en profite pour se faire un petit peu de lecture… à l’endroit et à l’envers!

IMG_8900IMG_8918IMG_8921

IMG_3486IMG_3478IMG_3476IMG_3496IMG_3500 2IMG_8923IMG_8934IMG_3488

Cette fois-ci, avec notre poussette de compétition, on est quand même allé beaucoup plus loin sur cette plage!

Malheureusement pour les hauteurs telles que celles des montagnes qui forment l’encoche autour du lac, c’était un poil trop tard: il n’y a plus de rouge!
Nous sommes ensuite allé déjeuner puis nous avons repris la route.
Le déjeuner était une catastrophe; la nourriture était très bonne mais la serveuse était clairement stone (et le reste du service exécrable), nous avons patienté plus d’une heure pour avoir le repas du Viking, puis une autre demi-heure pour mon burger, le tout pendant que le citron — qui avait grandement besoin d’une sieste — jetait au sol (c’était de la rase moquette!) de la purée de pommes de terre… D’habitude je ne quitte pas un établissement sans nettoyer les dégâts de mon fils mais là, sans honte aucune, j’ai tout laissé.

Servez-vous dans les photos de paysages si vous voulez vous faire un chouette fond d’écran :D

 

Le festival de la citrouille

img_2372

C’est l’automne chez moi, et même s’il faisait gris et frais, nous sommes allés au festival de la citrouille organisé par Cedar Circle Farm, une ferme bio du Vermont.

Comme chaque année, on aime aller chercher nos citrouilles et nos coloquintes dans une ferme plutôt que de les acheter au supermarché. Il y en a beaucoup aux alentours de chez nous, celle-ci se trouve à seulement 20 minutes. Pas trop loin pour le premier festival du citron!

img_2311

En temps normal, cette ferme comporte un petit café où on peut trouver des muffins, des tartelettes, du cidre fait avec les pommes du verger, etc.

Pour le festival, il y avait une grande tente montée à l’entrée de la ferme, sous laquelle étaient placées des tables et les stands de nourriture. Nous avons commencé par manger, évidemment! Les plats proposés étaient tous faits avec les produits frais de la ferme. Nous sommes arrivés pile au moment où la majorité des visiteurs finissait de manger et donc nous n’avons pas eu besoin de faire la queue ou de se battre pour une table. Heureusement, parce qu’avec le citron dans l’ErgoBaby, c’était un peu la galère: il pleurait et voulait que je me déplace. J’ai du le réajuster deux fois, j’ai mangé debout en en mettant partout sur les bretelles du porte-bébé, et j’avais un peu froid car je n’arrivais pas à gérer l’Ergo tout en portant ma veste (et je ne voulais pas mettre d’écharpe parce que j’avais peur que le citron s’étouffe dedans).

Je voulais aussi utiliser les toilettes mais il n’y en avait pas! Il y avait seulement des wc chimiques portables, les trucs qui puent par excellence, surtout quand il y a foule. Je me suis fait violence, mais là encore il a fallu sortir le citron du porte-bébé, déclipper le truc de mes hanches, et tout et tout.

Avec un bébé, nous n’étions pas là pour la musique live ni pour l’atelier « fait ton jus de pomme » pour les enfants…

img_2351
contrairement à ce qu’on peut penser en voyant cet enfant en t-shirt, il caillait.

… donc après le déjeuner, nous sommes entrés dans le vif du sujet: trouver nos citrouilles.

img_2313
On peut soit y aller à pied avec un petit chariot comme celui que le Viking tire, soit prendre la charrette à chevaux. Pratique surtout pour le retour où il faudrait convaincre vos enfants de porter les citrouilles choisies!

img_2330
img_2327

Quand on est arrivé face au champ de citrouille, grosse déception. Les citrouilles étaient simplement placées là pour être choisies, et non réellement cueillies. Elles avaient déjà été toutes coupées!

img_2322

img_2317

Nous avons tout de même choisi trois petites citrouilles pour notre pas de porte, et une plus grosse à découper, que le Viking emmènera au travail pour un concours.

Le citron, quant à lui, n’a rien vu et s’est contenté de dormir tout contre moi dans le porte-bébé.

Nous sommes ensuite remontés vers les boutiques permanentes de la ferme.
Il y a plusieurs serres où on peut acheter des fleurs et des plantes, notamment du kale (chou) décoratif.

img_2334img_2366img_2355

Je voulais passer par la boutique de légumes. J’avais besoin d’une courge butternut pour une recette.

img_2341

C’est une chouette boutique qui se trouve dans une grange en bois. Les produits sont bien présentés et donnent envie d’être ramenés à la maison!
Le festival ne dure qu’une journée, et la ferme aux citrouilles est ouverte plusieurs semaines en automne, mais la boutique reste ouverte toute la semaine (d’avril à novembre). On y trouve les fruits et légumes de la ferme, et aussi des fromages et des biscuits locaux.

img_2338img_2343img_2345

On est reparti avec la courge, des radis violets, et une confiture myrtilles-basilic qu’on a immédiatement testée en rentrant :-)

img_2349img_2350

Nous ne sommes pas restés très longtemps. Venir un jour de festival avec un bébé n’est pas l’idée la plus brillante que nous ayons eu, et du coup cette sortie n’était pas aussi relax qu’on le pensait.
De plus, plusieurs aspects de la ferme nous ont déçu. On voulait réellement couper notre citrouille de la vigne nous-mêmes, car c’est plus authentique et c’est l’assurance d’avoir une décoration qui ne va pas pourrir tout de suite. Les champs manquaient de caractère et d’autres activités promises dans la brochure reçue à l’entrée n’étaient pas au rendez-vous: la forêt enchantée n’était qu’une vulgaire aire de jeux sous des arbres, et quand nous avons voulu prendre un café latte à emporter juste avant de partir, on s’est entendu dire que le café n’avait plus d’eau! Plus d’eau… à 16h!

Malgré tout, le petit marché est sympa et m’a donné envie de revenir acheter des fruits et légumes bio. Mais pour une visite de type promenade ou pour aller chercher des citrouilles, on ne reviendra pas.

img_2354img_2370img_2353

 

(Re)lisez aussi: 
La ferme de l’automne 2014
La ferme de l’automne 2015