Maryland and Pennsylvania Highlights

Tout naturellement, après la visite de la famille s’en est suivi un voyage pour voir des amis! Nous sommes allés à Baltimore, dans le Maryland, là où mon expatriation a commencé en 2009. Malgré la réputation que celle ville peut avoir (Homicide, The Wire…), j’y ai vécu en ville plusieurs années, dans deux quartiers différents, et je m’y réinstallerais volontiers. Je trouve un cachet fou à celle qu’on surnomme à juste titre Charm City, avec ses maisons mitoyennes historiques et cette brique rouge absolument divine (oui, je prenais le métro seule, oui je prenais le tramway seule, et non je ne me sentais pas en danger!). Nous avons emmené le citron manger du crabe à Fells Point (quelle fierté quand il en redemandait, alors que les parents de la table voisine ont commandé les nuggets pour leurs enfants), nous sommes allés au zoo de la ville voir les girafons qui viennent de naître, et puis nous avons bien-sûr passé du temps (mais toujours trop peu!) avec mon amie Pauline et son mari, qui vivent en Pennsylvanie. On essaie de se voir au moins une fois l’an depuis que j’ai déménagé, mais en 2016 ça n’était pas possible car j’étais, hum, juste un tout petit peu enceinte à craquer, haha.

Evidemment, c’est loin, surtout avec un bébé de presque un an. On a fait la route en deux fois, dans les deux sens. J’en ai chanté des chansons en boucle, passé des jouets et des livres, donné des seins sur les aires d’autoroute. Et malgré un Oscar geignant à l’arrière alors qu’on était coincé dans quelques bouchons au moment de traverser New York, le Viking et moi nous disions que ça en valait drôlement la peine. Nous ne sommes vraiment pas la famille qui ne fait rien pendant cinq ans après avoir eu un enfant. Mais j’allaite, nous avons un grand coffre, des connaissances un peu partout, et beaucoup de patience — on est évidemment parti avec nos couches lavables — ça aide!

Je vous laisse avec la maison de mes rêves…

IMG_8129

 

Un jour dans ma vie

IMG_4124Je suis en vacances cette semaine, mais ça fait des mois que je ne dors plus « tard » et aujourd’hui n’est pas exception. Il est 7h et il caille, mais dans ma nouvelle maison, il fait bien bon ;-) Le Viking vient de partir au boulot, le chat me porte alors à nouveau de l’attention (c’est une fifille à papa!) et vient me « masser » alors que je suis encore dans le lit.

IMG_4125J’ouvre les rideaux et je découvre qu’il y a du soleil, c’est une bonne surprise. Il a fait tellement gris et neigeux cette année encore, que dès qu’un rayon pointe le bout de son nez, je suis guillerette.

IMG_4126J’enfile un legging (je ne peux plus porter mes pantalons de pyjama, ils me font trop mal au ventre) et un pull. Je suis à 22 semaines de grossesse aujourd’hui (mercredi) et comme vous le voyez, mes cheveux font n’importe quoi. Derrière moi, la nouvelle table de nuit du Viking, encore dans sa boite Ikea, pas encore construite. Je ne peux plus voir l’horreur bleue de laquelle dépasse un jogging à lui, elle va se retrouver dans le sas de l’entrée/débarras et faire office de siège pour enfiler ses chaussures.

IMG_4129Je passe à la salle de bain. Le chat m’attend, je descends. Elle doit penser que c’est le week-end parce que je suis à la maison, or le week-end elle a droit à des « sucreries »: un jaune d’oeuf ou un peu de lait sans lactose. Pas de bol, c’est mercredi, et c’est croquettes!

IMG_4130Je me prépare du oatmeal pomme-cannelle (acheté): il suffit d’ajouter du lait et de mettre le tout au micro-ondes 1 minute 30. C’est une obsession alimentaire récente pour moi, mes petits déjeuners fonctionnent comme ça même quand je ne suis pas enceinte. J’ai eu beaucoup de mal avec les oeufs au début de ma grossesse et j’étais passée aux céréales classiques, mais je cherchais quelque chose de riche en protéines parce que ce trimestre, le citron fait du muscle.

IMG_4134

Je me fais aussi un café. Au début de ma grossesse, l’odeur du café me dégoutait à tel point que le Viking n’avait plus le droit d’en faire à la maison. Heureusement, aux US, il y a des cafés à emporter dans presque toutes les rues, donc il n’avait pas de mal à pouvoir en acheter avant d’aller au travail si ça le chantait. Je suis revenue à en boire une tasse le matin, ce qui me laisse un peu de marge pour la quantité maximum de caféine recommandée si je veux un thé et du chocolat dans la journée.

Dans mon café, je mets soit du lait sans lactose soit, comme ce matin, du Half & Half: c’est un mélange de lait et de crème, ça donne un café super doux. Dans les deux cas, au vu de la situation catastrophique du lait aux US, je l’achète bio. C’est la seule façon de garantir que les vaches n’ont pas été nourries aux OGMs et n’ont pas été blindées d’hormones et d’antibios. Je vous rassure, je ne me promène pas avec mon lait bio si je sors ou si je vais chez quelqu’un!

IMG_4138Avec mon café et mon oatmeal, je m’assieds sur le canapé et je lance Les Maternelles. Je regarde l’émission par l’appli Youtube que nous avons sur la télé. Nous avons la clé Amazon au lieu d’avoir un pack avec des chaines de télé (on a d’ailleurs pas raccordé la télé aux chaines gratuites), ce qui nous laisse choisir ce qu’on regarde et sans publicité.
Ça fait 6 ans que je vis ici et je ne me suis toujours pas faite à la façon dont fonctionne la télé. Le Viking ayant grandi sans télé (ils avaient seulement des chaines éducatives et d’information), ça marche pour nous deux.
Quand je retourne en France, je suis, en revanche, tout à fait capable de faire ma zappeuse folle devant la télé, avachie sur le canapé, pendant des heures et des heures ;-)
Cette fois-ci, je traine et je regarde plusieurs émissions jusqu’à 9h!

IMG_4139Ensuite, je fais un tour rapide sur mes blogs habituels, pour voir s’il y a du nouveau à lire. Sur la photo, le blog famille du New York Times.

Je me bouge! Je lance une lessive et je range les vêtements de la lessive précédente. Je ne vous montre pas la montagne de linge propre qui se trouve sur le lit!

IMG_4146Je m’habille (je cherche pendant dix minutes un soutien-gorge dans lequel je passe!), me lave les dents, me coiffe (vous avez vu cette tignasse? il faut que j’aille chez le coiffeur, je déteste cette coupe de mémère…), me met un petit coup de mascara et de blush crème, et je suis prête pour ma journée. Si je reste en pyjama, je suis terriblement non-productive!
J’attends de voir si je vais ou non pouvoir Skyper comme prévu avec une amie.

Il est 10h40, j’ai faim. En général, je prends un « goûter du matin » pendant ma pause au travail. J’attrape une banane et quelques chips de légumes, mais ce n’est pas ce dont j’ai envie. Je ne rachèterai pas ces chips, je les trouve beaucoup trop salés! Je me prépare une eau au concombre, une poire, et une galette de riz au chocolat (on dirait un steak haché non?!) et je réfléchis à ce que je vais manger au déjeuner.

Screen Shot 2016-04-13 at 11.39.52 AMJe facebouque un peu et je parle puériculture avec une amie d’enfance. En ce moment, j’ai beaucoup de questions et j’ai l’impression que je ne sais rien, que je suis totalement à côté de la plaque, et que je ne serai jamais prête à temps.
En même temps, je continue mes recherches sur la compatibilité des couches lavables avec le liniment (inexistant aux US), les tables à langer murales (inexistantes aux US), et je maudis les américains avec leurs lingettes Pampers et leurs énormes baraques.

IMG_4150Il est midi 30. Je me fais à manger, un truc simple avec des coquillettes que je réchauffe, sur lesquelles j’ajoute du poulet revenu dans un oignon avec du chou-fleur jaune. Désolée pour l’aspect bizarre. Je ne suis pas photographe de nourriture, c’est très difficile de rendre un plat appétissant en photo quand on a pas de matériel de pro.
Je papote avec des amis simultanément (via le web), et puis je me rends compte qu’il est déjà 14 heures.

Je déteste faire la vaisselle, donc j’essaie de caser un maximum de truc dans notre demi lave-vaisselle. La cuisine est rangée… mais j’ai envie d’un gâteau, donc je prépare un bête gâteau au yaourt. Je ne sais faire que quelques gâteaux: du pain d’épices, le gâteau au yaourt, et un gâteau au chocolat basé sur la recette du marbré. Je pense que je suis capable, donc, de faire un marbré, mais je n’ai jamais essayé. Du moment qu’il ne faut pas travailler le beurre (fondu ou mou, l’odeur du beurre me dégoute depuis toujours), c’est bon. Si je fais des muffins, ils sont à l’huile aussi. Je serai la mère qui ne fait pas de cookies pour son enfant, voilà tout!

Screen Shot 2016-04-13 at 1.31.52 PM

Je range quelques trucs qui trainent au sol, dans le salon. Mes livres de grossesses (3 sur 4 que je n’ai jamais ouverts, celui que m’a donné l’hôpital est particulièrement barbant), des livres de classe, des babioles. Tout cela finit par trouver place dans le meuble à télé!

Je surfe un peu sur le net avec un thé au caramel et au lait, et je vois ce t-shirt pour bébé, dont je tombe littéralement amoureuse. Le citron me file un coup de pied, ce que je prends comme un signe. Je me lance un épisode sur Netflix (bon okay, trois…) et je facebouque avec ma cousine en même temps. Le Viking rentre, on mange un bout de mon gâteau, on discute.

IMG_4155Il est presque 19h. Je prends une douche et je me tartine partout, partout. Je n’ai jamais eu la peau aussi douce que depuis cette grossesse! Plus d’info sur les trucs hydratants très bientôt. L’heure passe, mais nos énormes parts de gâteau font qu’on a pas encore faim, alors je joue un peu avec le chat, qui se cache derrière les rideaux. Le Viking regarde The Daily Show (sur Hulu) et soudain il y a la bande-annonce du nouveau Livre de la Jungle et j’ai très envie de le voir. Je google des critiques, qui sont très bonnes. On ira sans doute vendredi.

IMG_4156

Vers 20h30, le Viking me dit qu’il a envie de manger « un truc comme un petit-déjeuner ». On mange assez tard en général, vu qu’on prend un goûter, en fonction de l’heure de celui-ci on a pas toujours faim à 19h. On cuisine ensemble ce soir, c’est un fait assez rare. Le Viking s’occupe des saucisses (et fera ensuite des oeufs au plat, une fois la poêle libérée), et moi des pommes de terre sautées. On accompagne le tout d’une salade de tomate. Deux épisodes de Friends plus tard …

IMG_4161… il faut débarrasser et ranger la cuisine. Le Viking finit à la main ce qui ne passe pas au lave-vaisselle. On monte se préparer pour aller au lit.

IMG_4163Il me semble qu’il est 22h30. On essaie d’éteindre les lumières à cette heure, mais comme l’un de nous est en vacances, on fait exception. Le Viking lit à haute-voix « Bringing up bébé » (de Pamela Druckerman), un livre marrant à propos d’une américaine qui a eu un bébé à Paris. On commente certains passages. C’est notre rituel du soir.

IMG_4164Mon iPod affiche 23h06 (je n’ai pas de réveil), c’est l’heure de dormir! Bonne nuit!

Transmission interrupted

Vendredi dernier, après que le Viking a passé un entretien d’embauche pour une école privée, nous avons pris la route dans mon petit bolide. Huit heures plus tard (ici c’est rien, rapport à la taille du pays), nous sommes arrivés chez Pauline et Gene, que je n’avais pas vu depuis juin dernier!

Nous avons passé un excellent week-end de trois jours chez eux, et je vous le donne en mil: quand on va quelque part, il faut évidemment repartir. Triste de devoir quitter ma Pau que je ne reverrai pas avant plusieurs mois, je demande au Viking de prendre le volant pour la première partie. C’est ainsi, le coeur lourd et la voiture chargée d’une bibliothèque Amish — achetée au Kitchen Kettle Village où Pauline nous a emmené samedi pendant que son mari travaillait — du barbecue et de la valise dans le coffre, des trucs à grignoter entre les sièges, que le Viking manoeuvre pour sortir de leur quartier et grimper sur l’autoroute.

D’un coup, il me dit, « Chérie, la voiture roule bizarrement. » J’acquiesce, y’a comme un bruit louche.
Soudain, les aiguilles sur le tableau de bord font des bonds et je sens le dessous de mon siège vibrer. Je me redresse, paniquée. « Arrête-toi », je dis, mais le Viking répond « Non c’est bon, là, c’est reparti normalement. »
Évidemment, c’était pas bon du tout, puisque cette guiche de voiture nous a refait le coup une dizaine de fois.
Après maintes de mes « je ne crois pas que ce soit bon qu’on continue de conduire » et le Viking de renchérir « mais on ne peut pas s’arrêter au milieu de l’autoroute non plus », on trouve un parking. Le parking du MacDo, pour être exacte. Le Viking se glisse en dessous et, dans un cri de joie et de soulagement, dit « Ah bah, c’est normal! Le pot d’échappement et le catalyseur ne sont plus attachés! Je pense que je peux le rafistoler avec un cintre. »
C’était un jour férié — non mais parce que c’est quand même trop simple quand une couille t’arrive un jour ouvré, hein — mais vive les US où tout est toujours ouvert, on a trouvé un Dollar Tree (une quincaillerie où tout est à 1 dollar ou presque). Pas de cintre, le Viking attrape une corde et des bobines de fil de fer, se re-glisse sous la voiture et rattache le biniou en quinze minutes. Il n’a pas le surnom de Viking pour rien! Pendant ce temps, je fais le guet aux alentours pour éviter qu’un crétin ne lui roule sur les pieds qui dépassent donc de dessous la voiture.

Soulagés, on ressort du parking. Plus que 5 heures 30 avant d’arriver chez nous.
C’est alors qu’on entend un gros KLONG. La construction maison n’était pas assez solide! Le Viking s’y remet et dit « Coupe-moi un grand bout de corde, s’il te plait. » Je savais bien que mes ciseaux à poils de nez allaient être nécessaires pendant ce voyage! Nous reprenons donc la route.

Coincés dans les bouchons (nous avons fait 10 miles en deux heures), mes pieds sur le tableau de bord, j’essaie de dormir. Le Viking me réveille: « Tu peux regarder dans le manuel? Ça veut dire quoi quand le témoin ABS est allumé? »
Je cherche et lui donne la réponse. On a un petit peu l’impression que cette voiture se fout de notre gueule… Elle vient de passer le contrôle technique!
Quand les bouchons se dissipent, les aiguillent se remettent à bondir. Tantôt la voiture ne passe plus les vitesses, tantôt elle les passe sans qu’on ne lui en donne l’ordre. Nous faisons le bruit qu’un jeune de 15 ans ferait avec son scooter pour impressionner une fille, c’est mauvais signe.

Après que j’ai pleuré sur la pelouse d’une station essence (j’avais cherché sur Google des témoignages de soucis de transmission et du prix éventuel que les réparations peuvent couter — ne JAMAIS chercher quoi que ce soit sur Google quand vous êtes dans une voiture qui ne roule pas correctement, surtout si vous n’avez pas de mouchoirs sur vous) et que le Viking a passé quelques coups de fils, nous avons décidé qu’il serait plus prudent de dormir sur place et de voir un garagiste le lendemain.

Une nuit de motel plus tard, le garagiste nous fait alors savoir que la voiture manque de fluide de transmission: ce truc là, c’est tout ou rien, soit y’en a assez, soit t’es grave dans la merde et quand tu t’en aperçois tu as déjà abîmé ta caisse. Il ne peut pas démonter la bête au risque qu’on ne puisse pas rentrer chez nous avant le weekend suivant, et nous conseille alors de « voir comment la voiture réagit » avec le fluide ajouté.

Devinez? La voiture a bien réagit la première heure. C’est comme un élève de collège un vendredi, il ne faut pas trop lui en demander.
Nous sommes arrivés chez nous juste avant la fermeture d’un mécanicien spécialiste en transmission, qui à l’écoute de ma description a fait la grimace. Il va faire les tests nécessaires. Aujourd’hui, je suis allée au travail avec le voisin, et j’en suis rentrée en bus.

En dehors de ça, le weekend avec les Davis était top, entre le village Amish, le champ de bataille de Gettysburg, les barbecues dans leur jardin et les films dans le home-cinéma de Gene. La prochaine fois, on y retourne avec la voiture du Viking. Ça me laisse 3 mois pour me décider à conduire une boite manuelle!