Je patine, tu patines…

L’autre fois, je suis allée à un match de hockey sur glace.
Ici dans le nord, c’est un sport très populaire: la majorité de mes élèves en font, et beaucoup suivent les équipes locales et régionales. On est si près du Canada que j’ai pas mal d’élèves qui sont à demi québécois et qui suivent aussi l’équipe de Montréal… donc quelques fois, on assiste à de petites joutes verbales!

la patinoire avant le match
la patinoire avant le match
IMG_0844
le drapeau canadien est présent en l’honneur de nombreux matches contre le Canada
IMG_0846
la patinoire appartient à l’université Dartmouth, et c’est d’ailleurs l’équipe masculine des Big Green Dartmouth que j’étais allée voir, contre l’équipe de l’université Yale, les Bulldogs. Malheureusement, j’ai loupé le match contre Harvard, car c’était un jour de semaine.

La presse s’installe là, soit au dessus soit au dessous du nom de l’université. Il me semble que les gradins qui sont là sont réservés aux étudiants de l’université et aux familles de joueurs (qui ont aussi accès un lounge au sous-sol, héhé). Si on continue de marcher tout autour de la patinoire, on trouve évidemment des buvettes et des stands pour acheter à manger: des wraps, des burgers, des hot-dogs, et de la glace.
Avant le début du match, la glace est polie par une machine qui s’appelle un Zamboni.

 

IMG_0925
homme qui conduit le Zamboni

Après cette étape cruciale, on re-tamise la lumière, on envoie la musique, et puis les joueurs sortent par des petites portes connectées à leurs vestiaires.

bon là c'est quand ils rentrent, je n'ai pas de meilleure photo mais vous avez compris le principe
bon là c’est quand ils rentrent, je n’ai pas de meilleure photo mais vous avez compris le principe

Ensuite, les joueurs s’alignent sur la glace, de chaque côté de la patinoire, pour chanter l’hymne. Puis les deux équipes se rejoignent au milieu et le coup d’envoi est donné.

Pour véritablement suivre un match de hockey, il ne faut pas avoir la tête ailleurs ou même s’assurer qu’on a pas un peu de sauce de wrap collée au menton, car le palais bouge très vite. Si l’on perd le contact visuel avec, c’est la fin des haricots…

IMG_0877

IMG_0912

… et fatalement, on loupe une petite baston.

on remarquera que l'arbitre n'a pas l'air de s'en inquiéter.
on remarquera que l’arbitre n’a pas l’air de s’en inquiéter.

On peut aussi passer à côté d’un gardien de but qui se latte de tout son long.

IMG_0894

Le gardien a un sacré uniforme: en plus des protections standards que porte le reste de l’équipe au niveau du dos, de ce qui se trouve sous la ceinture, et des dents, il a aussi du mou au niveau des jambes pour éviter (je pense) qu’on lui massacre un tibia en tentant de marquer un point.

IMG_0905

IMG_0930

Un match de hockey se déroule en trois étapes de 20 minutes chacune, avec une pause de 15 minutes à chaque fois pour permettre au Zamboni de re-lisser la patinoire.
C’est aussi l’occasion pour le public de se lever pour se réchauffer un peu: certaines patinoires n’ont pas de bons sièges comme ici, donc les fesses gelées peuvent aller prendre un café ou un chocolat chaud. C’est également le moment d’aller examiner les prix gagnés par l’équipe qui joue à domicile, ou de se documenter sur ce sport.

En milieu de deuxième période, l’équipe de Dartmouth était loin derrière Yale, qui a fini par marquer un autre but et a donc remporté le match.

IMG_0965
regardez-moi ces lampes surpuissantes!

Entre la deuxième et la troisième période, il y a eu quelques jeux sur la glace: des personnes tirées préalablement au sort on du s’auto-lancer en luge pour attendre la ligne rouge et gagner quelque chose (j’ai oublié quoi). Puis quelques personnes sur patins ont lancé des tee-shirts dans les gradins, et nous avons honoré une femme militaire qui revenait d’Irak car c’était la semaine des vétérans.

IMG_0973

Ce que je n’ai pas pris en photo, c’est l’énorme bagarre qu’il y a eu à une minute trente de la fin, quand un joueur de Dartmouth a mis un coup de poing dans le ventre d’un joueur de Yale qui est alors tombé au sol. Plusieurs équipiers de Yale se sont donc rués sur le joueur des Big Green, dont les coéquipiers sont également intervenus… Les arbitres ont eu un peu de mal à séparer la mêlée et il y a même un gars qui n’avait rien demandé qui s’est pris un pain dans la tronche. Le joueur incriminé, je l’ai appris le lundi suivant par un de mes élèves, a été suspendu. Le blessé est, quant à lui, sorti de la patinoire avec difficultés, tout courbé, soutenu par l’un des soigneurs.

Comme c’était le coup d’envoi de la saison, la majorité des parents des joueurs étaient là. La tradition veut qu’après le match, les parents emmènent les jeunes dîner au restaurant, et apparemment c’est une très bonne soirée pour les restaurateurs de la ville car un joueur de hockey ne mange pas, mais dévore des quantités ogresques (j’invente des mots si je veux, c’est mon blog!).

En repartant aux vestiaires, des enfants se mettent au niveau de la porte et les joueurs leur tapent dans la main.

IMG_0920

Le hockey d’université, c’est plusieurs fois par semaine et aussi le week-end pendant toute la saison hivernale. Ça coute une dizaine de dollars le billet, et il faut prévoir une heure trente minimum de présence. Moi? J’adore!

IMG_0934

 

Ajoutez votre grain de sel!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s