#14 Mon pire moment de « solitude »

Remontons jusqu’en 2007, sur les bancs de la fac. Un amphi bondé, un cours placé trop tard, un prof exaspéré. Et trois copines qui n’ont qu’une envie: que ça se termine, pour qu’elles puissent aller prendre un café en ville.

À nos rires qui se font difficiles à contrôler se mêlent les regards foudroyants du prof. Ma copine R, à moitié sous le bureau, décide soudainement que me chatouiller le genou est une bonne idée. J’essaie de me retenir de m’esclaffer, ce qui provoque des mouvements théâtraux de pantin contrôlé par un maniaque. Ma copine C, assise à ma droite, en rit d’autant plus.

Las, — et il y avait de quoi! — le prof nous ordonne de quitter son cours. On résiste quelques minutes, pensant qu’il changera d’avis si on se calme, mais il n’en démord pas. C’est donc devant 90 étudiants que nous sortons… pour finir de rire dans le couloir.

Cette semaine-là, nous ne nous sommes pas présenté à ses cours. Juste le temps de faire profil bas, parce que même s’il n’y avait pas mort d’homme, c’est peu glorieux de se faire exclure de cours en université. De toute ma carrière en collège et lycée, je n’avais jamais eu ne serait-ce qu’une heure de colle ou un mot dans mon carnet!

Encore aujourd’hui, 7 ans plus tard, il nous arrive de demander « Hé, tu te souviens quand P nous a viré de cours? ».
Un petit instant de rébellion dans ma carrière d’élève modèle.

Un commentaire sur « #14 Mon pire moment de « solitude » »

Ajoutez votre grain de sel!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s