Conversations imaginées

Si E était là, il m’appellerait Poulette et toute autre tonne de surnoms rigolos et parfois outranciers. C’est comme ça qu’on communique.
Il me dirait qu’il faut absolument qu’on regarde des vieilles photos de nous. Il me demanderait si je me souviens du Nouvel An fêté dans l’ancienne maison de sa mère et du soir où nous sommes allés voir Le Seigneur des Anneaux et que le père de G s’est endormi dans la salle de cinéma. Il mentionnerait L ou A, qui se sont un peu faites oubliées. Je lui proposerais un deuxième bol de thé et il me demanderait si je n’ai pas des petits gâteaux pour aller avec. Il parlerait très vite et me transmettrait son rire le plus communicatif du monde. On pourrait rester là des heures durant.

Si G était là, il me dirait que, rapport au billet précédent, je suis la fille qui a du mal à avancer. Je lui répondrais qu’au contraire, j’avance mais je sais comment me retourner. Je me demanderais pourquoi il est parfois si dur, mais je ne le lui dirais pas. Je postulerais qu’il en attend sans doute beaucoup de moi. Great expectations. Peut-être parce qu’au détour d’une crème glacée, d’une forêt et de quelques textos, des choses se sont dites. Il me poserait des questions, parce qu’il me parle peu de lui. En tout cas, avec du son. Il finirait par mentionner une certaine bande-originale de film, et je sourirais. Des choses plus profondes se diraient peut-être plus tard, par écrit. Peut-être pas. C’est comme ça qu’on communique.

Si j’écris un jour un livre, ce sera sans doute à propos de ceux-là.

Ajoutez votre grain de sel!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s