Feu de camp et histoires drôles

Samedi, le Viking et moi avons rejoint le meilleur ami du Viking dans le nord de l’état de New York, pour une nuit de camping. Il a fallu me convaincre quelques jours à l’avance, et je vous garantis que ça n’a pas été facile!

Pic-07202014-008

Ce n’est pas que je n’aime pas le camping: être dans la nature, entendre le chant des oiseaux, faire de la randonnée, j’aime. Dormir dans une tente avec la possibilité qu’une araignée s’y soit introduite, j’aime nettement moins. Nous dirons que je l’ai fait comme un sacrifice pour le Viking, qui voulait que je rencontre les parents de son meilleur ami car ils sont super cool. C’est vrai que je me suis bien marrée!

La mère du meilleur ami du Viking est prof de maths, donc le Viking et elle ont causé boulot. Le père du meilleur ami du Viking est dans les technologies de l’information, spécialisé dans le monde de la santé. En gros il construit des systèmes informatiques pour les hôpitaux. Son hobby est le théâtre (il a récemment été dans une pièce amatrice) et il adore raconter des blagues. Je me suis bidonnée toute la soirée!

Le Viking et son meilleur ami n’ont souvent que peu d’occasions de se retrouver. Ils étaient colocataires pendant quatre ans à la fac, et depuis le premier jour c’est l’amour fou, mais le meilleur ami du Viking travaille pour la chaîne de télé ESPN donc il est toujours très pris. Il n’est pas (encore) producteur car il parlait ce weekend de bientôt passer assistant-producteur, mais en gros il fait partie de ces gens qui s’occupent du montage des retransmissions live des matches de sport. Récemment il était overbooké car il bossait sur la Coupe du Monde de football, et la fois où on l’a vu à 7 heures du matin pour le petit déjeuner, c’était son premier jour de congé depuis un bail.

Le frère du meilleur ami du Viking était là également, avec un ami, et les quatre compères se sont fait un footing qui tabasse sa race pendant que moi je suis restée à lire au bord de l’eau. Je lis un livre pour le boulot, co-écrit par des élèves, pour aider les profs à mieux enseigner. Si c’est pas sérieux, tout ça!

il s'agit d'une carrière, donc c'est profond de 8 pieds au bord et de 40 pieds (environ 20 mètres) là où il y a le radeau flottant...
il s’agit d’une carrière, donc c’est profond de 8 pieds au bord et de 40 pieds (environ 20 mètres) là où il y a le radeau flottant…

Pic-07202014-002

on vous prévient en avance, mais il y a un maître nageur quand la baignade est autorisée
on vous prévient en avance, mais il y a un maître nageur quand la baignade est autorisée

En revenant de leur footing, les garçons se sont baignés mais pas moi car l’eau était froide, et en plus vu la profondeur, ça rassure pas!
Comme vous pouvez le voir sur la photo, cette carrière a été creusée en 1845: on a viré les gros cailloux et on y a mis de l’eau. C’est donc un plan d’eau artificiel mais c’est nettement plus sympa qu’une piscine je trouve. En plus, ce camping a fait une petite pataugeoire pour les enfants de l’autre côté.

Pic-07202014-004
là il n’y a personne car j’y suis retournée le lendemain matin juste pour faire quelques photos

Le lendemain matin, les quatre mecs se sont refait un mini-footing et j’en ai profité pour me promener et faire des photos, et puis le Viking et moi sommes allés faire une petite randonnée en amoureux pour aller voir des chutes qui se trouvent à un mile et demi du camping, mais pour cela il faut traverser à pied la frontière entre l’état de New York et celui du Massachusetts.

panneau qui dit "frontière New York-Massachusetts"
panneau qui dit « frontière New York-Massachusetts »

Pic-07202014-011

Les deux parcs se recoupent, mais du côté new-yorkais il s’appelle le Taconic State Park tandis que du côté Massachusetts, il s’appelle Bash Bish Falls State Park (Falls veut dire chutes).

et voilà les chutes Bash Bish!
et voilà les chutes Bash Bish!

Après cette randonnée, nous avons repris la route: nous avions quand-même 4 heures à conduire pour revenir dans le New Hampshire.
Verdict du camping: avec la technique de l’obsession de l’inspection des abords de la tente avec une lampe de poche pour vérifier qu’aucune araignée n’est en passe de s’inviter à l’intérieur avec nous, le Viking et moi avons passés la nuit seuls. Le lendemain matin, par contre, l’une d’elles avait élu domicile dans ma basket, restée à l’extérieur…

 

Ajoutez votre grain de sel!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s