Tag: le questionnaire des expatriés

J’avais vu ce « tag » il y a déjà quelques années sur le blog d’une expatriée de Philadelphie mais je n’avais jamais encore eu l’occasion de le faire moi-même. Il s’agit simplement de répondre à quelques questions concernant l’expatriation. Cette fois-ci, je vais le faire pour mon expatriation aux US, et plus tard je le ferai concernant l’Afrique.

  • Etes-vous déjà allée chez le dentiste dans votre pays d’expatriation?
    Oui, plusieurs fois car j’ai souvent des petits problèmes dentaires/de gencive. À chaque « cleaning » (= détartrage de fond en comble) j’ai l’impression d’avoir la bouche récurée! J’ai vu ici des dentistes très bien, tout comme j’ai vu des dentistes qui pensent que seuls les dentistes américains savent soigner les dents et qui ont critiqué ma bouche « soignée à l’européenne » à tout bout de champs. D’une façon générale, je fais confiance aux dentistes ici car les US sont selon moi les pionniers de la dentisterie cosmétique et des soins dentaires — mais pas besoin pour autant d’en prendre la grosse tête. Le seul « hic » c’est le prix des soins, même lorsque l’on a une bonne assurance.
  • Fantasmez-vous encore aux filles/hommes de votre pays d’origine?
    Je n’ai jamais fantasmé sur les français. Au début de mon expatriation aux US, quand je ne maitrisais pas encore bien les subtilités de la langue, je suis passée par une phase où je me disais qu’il serait plus simple d’être en couple avec un français car nous pourrions rire des mêmes choses et partager les mêmes références culturelles, mais j’ai rapidement changé d’avis. De plus, je trouve que beaucoup d’hommes français sont peu respectueux des femmes en général, et les français ont une tendance à râler qui m’exaspère. Je préfère l’ultra-politesse anglo-saxonne!
  • Etes-vous inscrite sur la liste électorale de votre consulat le plus proche?
    Je l’étais quand je vivais dans le Maryland (j’ai sur moi une petite carte de l’ambassade avec ma photo et le numéro que je peux appeler si j’ai des soucis) et j’ai même voté une fois par correspondance, mais j’avoue que je suis très peu ce qu’il se passe en France. Je n’ai pas encore fait mon changement d’adresse avec les résidents hors de France, donc je ne sais pas quelle serait mon ambassade la plus proche — et quand on vit dans le New Hampshire, tout est loin!
  • Regardez-vous TV5?
    Non. Je n’ai jamais eu de télévision aux US et je ne compte pas en avoir. Je regarde parfois des trucs sur M6 Replay, sur mon ordinateur. J’ai par ailleurs regardé TV5 dans des motels/hotels ici et notamment au Québec.
  • Avez-vous besoin d’un « steak-frites » par semaine?
    Non. La viande aux US est chère et bien qu’on trouve des plats avec steaks à 10 ou 12 dollars dans pas mal de restos de chaînes ici, je les trouve de mauvaise qualité.
  • Avez-vous des difficultés chez votre coiffeur dans votre pays d’expatriation?
    Non, mais c’est parce que j’ai pris le temps il y a quelques années de faire des recherches sur les termes anglais concernant les cheveux, et que j’ai trouvé pour débuter des coiffeurs très compréhensifs. Maintenant je sais exactement quoi dire pour avoir ce que je veux, et j’ai moins bien souvent des ratés qu’en France (la France est un pays qui effile les cheveux, aie aie aie!).
  • Parlez-vous la langue de votre pays d’expatriation?
    Oui, et heureusement car ça serait très difficile si ce n’était pas le cas! En dehors de mon travail, je ne parle quasiment pas français dans la vie de tous les jours.
  • Faites-vous la bise aux Français que vous rencontrez?
    Rarement. Si je ne les connais pas, je vais plutôt avoir tendance à les saluer sans les toucher (j’ai horreur des poignées de main molles!). Si c’est quelqu’un que je considère comme un(e) bon(ne) ami(e) je vais plutôt lui faire un « hug » car je trouve ça plus sincère, plus proche. Par exemple quand je suis allée chez mon amie Pauline il y a quinze jours, je lui ai fait un « hug » en la voyant. C’est devenu naturel pour moi.
  • Vous sentez-vous obligée d’aller à la fête du 14 juillet de l’ambassade?
    Euh… je ne me sens jamais obligée de faire quoi que ce soit! Plus sérieusement, non. Je n’ai jamais été assez proche d’une ambassade pour que ça en vaille la peine, et j’ai bien peur que ce genre de fête ne soit un poil trop snob pour moi.
  • Écoutez-vous France Inter en critiquant tout ce qu’il se passe en France?
    J’ai horreur du blabla à la radio, alors non. La radio, c’est pour la musique!
  • Savez-vous qu’Eddie Barclay et Guy Lux sont morts pendant vos années d’expatriation?
    Probablement avant que je ne m’expatrie pour la première fois… Ce tag est un peu vieux. Mais en général, je sais qu’une personnalité française est décédée parce que quelqu’un le poste sur Facebook.
  • Ramenez-vous forcément un fromage de France?
    Non! Mais quelle horreur, dans la valise comme ça avec les vêtements, imaginez! Et puis on trouve du bon fromage ici aussi, il faut juste y mettre le prix. Je mange très peu de fromage de toute façon. J’ai plutôt tendance à ramener avec moi des produits de visage Avène, des vêtements Camaieu et Sud Express…
  • Quand vous rentrez en France, vous sentez-vous française?
    Je retrouve rapidement mes repères (c’est comme le vélo, ça ne se perd pas), mais j’avoue que je me sens sans nation tout le temps. Est-ce un problème, je ne sais pas, ça ne me perturbe pas plus que ça.
  • Fuyez-vous en voyant la police locale?
    Non, au contraire c’est vers la police locale que j’irai si j’avais un ennui.
  • Regrettez-vous les apéritifs en terrasse?
    Mais ça existe ici aussi! On ne peut pas se balader dans la rue avec une bouteille d’alcool ouverte, mais il y a des restaurants qui ont des espèces d’enclos dans lesquels ils peuvent servir de l’alcool. Il y a une pancarte qui indique qu’on n’a pas le droit d’emporter l’alcool plus loin que cet enclos.
  • Avez-vous changé vos habitudes concernant le petit-déjeuner?
    Oui, à 100%! En France je mangeais du pain complet avec de la confiture, un yaourt de soja, et je buvais un thé. Ici je mange des oeufs avec un « english muffin » et je bois un café latte. Je ne peux plus me passer de mes oeufs au petit déj!
  • Laissez-vous tomber les bonnes manières de votre pays d’origine pour vous adaptez à celles de votre pays d’accueil?
    Lesquelles?! J’ai appris la patience, la tolérance, l’acceptation, en vivant ici.
  • Quelle attitude de votre pays d’expatriation espérez-vous garder ?
    La gentillesse envers les étrangers et l’honnêteté. On ne double pas dans les files d’attente par exemple. On sourit, on est ouvert, on va vers les gens.
  • Quelle attitude de votre pays d’expatriation espérer-vous ne jamais prendre?
    Être nul en géographie et croire, entre autres, que l’Europe et l’Afrique sont des pays. Penser qu’apprendre une autre langue ne sert à rien vu que le monde parle anglais.

Je vous conseille aussi d’aller lire les réponses à ce « tag » sur le blog de mon amie Pauline, de Une nouvelle vie qui commence. Son blog est très frais et agréable à lire!

Publié dans Tag

Ajoutez votre grain de sel!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s